AmazighSouss vous souhaite une bonne visite et navigation pour mieux connaitre notre communauté et ses 4 000 ans d'histoire
   
  Amazigh-Souss
  TAFRAOUT
 

TAFRAOUT
Les massifs granitiques, livrent un spectacle presque merveilleux, 
Avec cette fameuse tête de lion, qui affiche la sérénité, et surveille tout et rien !

   A Tafraoute,La nuit livre un paysage lunaire et le plein jour, un paysage martien.
C'est à
Tafraoute, que toute personne perd la raison, car tout est guidé par ce quelque chose qui vous dit attention.........
L'escalade d'Afoud n'tzerwalte une fois finie, vous voilà dans les remparts mi-palmiers mi-aghoudidn, les rochers parlent avec leurs formes insolites, sommes nous sur terre?..
On aperçoit soudain vers la fin de la journée ces silhouettes, noires qui marchent dans un rythme lancinant sur le bord de la route,et lorsqu'on s'approche, un œil de gazelle, délivré par un geste majestueux, un visage féerique qui montre un sourire qui vous fait chaud au
cœur

   Les demoiselles de Tafraoute : des beautés au parfum d'un basilic unique.

Le soir après le coucher du soleil, la liberté s'installe ce sont les deux heures de liberté, 

Les amoureux complètent ce décor, et les chuchotements sur les rochers à
coté de SidiAbdeljabbar, où les filles d'Assif n'Wammeln, et meme d'autres region se rejoignent sans se soucier de la distance, dans l'espoir de rencontrer le prince charmant : et puis il y a le lion qui veille et surveille .

   Dans leurs Oussi elles cachent toujours un petit brin de Lhabaqt, qu'elles pourront peut être ouvrir à un jeune homme pour qui, il sera un objet fétiche : pour quelques heures seulement.

   La vallée, cette belle vallée, qui vous emmène jusqu'à Tahala,raconte mille et une histoire !!!!

   La fierté érigée des lilas, baignant dans ces petits ruisseaux, avec l'hymne de la cigale, et le parfum
d'azouknni, affirme l'échos de votre cris de sept fois .

   Mais pourquoi donc ce Belge est venu peindre, ces rochers et violer un paysage vierge et pur ? 

  Les guides emmènent leur touristes témoigner d'un des plus grand viol de la natur
e.!!!!!!!!

   Aguerd
Oudad, nous livre un tableau magnifique ce rocher: chapeau Napoléon , il a quelque chose de magique
Même les véhicules les plus lents prennent un élan magique sur cette route qui vous mène vers
Amanouz,
Tasrirt, Ighnan et Ait Mansour. Asderm, un douar qui ricane du passage obligé, vous mène droit vers Tarsouate

le berceau des fées bienfaisantes ! Cafés teleboutiques boucheries se côtoient, en l'absence d'une clientèle souvent imprévue ! 

Si vous continuez ce petit periple, vous risquez de découvrir à
Izerbi, le plus grand accident unrbanistique de la planète, des battisses telles celle de Bouftasse, avec
Allah, Al Watan Al Malik en arrière plan sur une colline, et celle de ce mégalo qui ne veut qu'aucune maison ne ressemble à la sienne : des briques rouges sur mesure fabriquées sur place.

   L'autre
direction vous mène à Moulay Lhaj avec sa petite route sinueuse Qui vous dirige direct vers la générosité !. Plus haut Tasrirt, une tribu, oubliée par cette route inhospitalière, construite par le Général Oufkir dans les année soixante, grâce à son mariage avec Fatima de Timghilcht, et a votre direction..... Ait Mansour, historiquement juive, ce trésor de la nature : Igrane d'wamane 

   Mais alors pourquoi tout ce monde sommeille et qui ne se réveille que de temps en temps par l'Adan des Timzgadiouine ! Takzine : tazallite n'touzzoumte ouvre le bal des activités de
toutes sortes !

   Le Mercredi, il est difficile de reconnaître Tafraout !c'est le joure du Souk

TAFRAOUTE SELON  OU PLUTOT DANS LE FAMEUX SITE DAFINA (LES JUIFS DU MAROC)

Tafraoute l'aile magique
Auteur: toufitri  de Dafina que nous remercions pour sont merveilleux article
Date: 5 April 2006,
http://www.casafree.com/modules/xcgal/albums/userpics/10024/normal_Rochers%20peints%20par%20Jean%20V%E9rame%20Tafraoute.jpg 
  Ce sont ces massifs granitiques, qui livrent un spectacle presque animé, avec cette fameuse tête de lion, qui affiche la sérénité, et surveille tout et rien !
cette petite ville a-t- elle une place dans les communes du monde ? 

Et pourtant, malgré cette chaleur qui rend tout inanimé ou presque, tout parle. 

  Le silence de l’hiver et celui des journées de chaleur de l’été, les bâtisses de fortune, rouges, roses, dénotent d’une pause de toutes les horloges du monde ! A Tafraoute, le temps a le plaisir de s’arrêter jusqu’à nouvel ordre ! 

  La nuit lune livre un paysage lunaire et le plein jour, un paysage martien, qui dit oui et qui dit si, mais jamais non ! !! 

  Manigh immaqqar wayour gh’ighnwane t’tafoukt ?
  C’est à Tafraoute, que toute personne perd la raison, car tout est guidé par ce quelque chose qui vous dit : attention. 

  L’escalade d’Afoud n’tzerwalte une fois finie, vous voilà dans les remparts mi-palmiers mi-aghoudidn, les rochers parlent avec leurs formes insolites, sommes nous sur terre ? 

on aperçoit soudain vers la fin de la journée ces silhouettes, noires qui marchent dans un rythme lancinant sur le bord de la route, et lorsqu’on s’approche, un œil de gazelle, délivré par un geste majestueux, un visage féerique qui montre un sourire qui vous fait chaud au cœur. 

  Les demoiselles de Tafraoute : des beautés au parfum d’un basilic unique. 

  Le soir après le coucher du soleil, la liberté s’installe ce sont les deux heures de liberté, les amoureux complètent ce décor, scooters sur le bord de la route et les chuchotement sur les rochers coté Sidi Abdeljabbar, où les filles d’Assif n’Wammeln, et meme d’Aguerd Oudad se rejoignent sans se soucier de la distance, dans l’espoir de rencontrer le prince charmant : et puis il y a le lion qui veille sur elles . Dans leurs Oussi elles cachent toujours un petit brin de Lhabaqt, qu’elles pourront peut être ouvrir à un jeune homme pour qui, il sera un objet fétiche : pour quelques heures seulement.
  La vallée, cette belle vallée, qui vous emmène jusqu’à Tahala,raconte mille et une histoire !!!! 

   La fierté érigée des lilas, baignant dans ces petits ruisseaux, avec l’hymne de la cigale, et le parfum d’azouknni, affirme l’échos de votre cris de sept fois. 

Mais pourquoi donc ce Belge est venu peindre, ces rochers et violer un paysage vierge et pur ? 

Les guides emmènent leur troupeaux de touristes témoigner d’un des plus grand viol de la nature. 

  Aguerd Oudad, nous livre un tableau magnifique : ce rocher, « chapeau Napoléon » (symbole de Louzimimne), vous montre encore plus petit que devant la Tour Eiffel, car celui-ci a quelque chose de magique. Même les véhicules les plus lents prennent un élan magique sur cette route qui vous mène vers Amanouz, Tasrirt, Ighnan et Ait Mansour. 

Asderm, un douar sans intérêt mais ricane du passage obligé, vous mène droit vers Tarsouate : le berceau des fées bienfaisantes ! Cafés teleboutiques boucheries se côtoient, en l’absence d’une clientèle souvent imprévue ! Si vous continuez ce petit periple, vous risquez de découvrir à Izerbi, le plus grand accident unrbanistique de la planète, des battisses telles celle de Bouftasse, avec Allah, Al Watan Al Malik en arrière plan sur une colline, et celle de ce mégalo qui ne veut qu’aucune maison ne ressemble à la sienne : des briques rouges sur mesure fabriquées sur place témoignant d’un mauvais goût effroyable ! 

L’autre direction vous mène à Moulay Lhaj , avec sa petite route sinueuse 

Qui vous dirige direct vers la générosité !
  Plus haut Tasrirt, une tribu, oubliée par cette route inhospitalière, construite par le Général Oufkir dans les année soixante, grâce à son mariage avec Fatima de Timghilcht ! 

  Cette route n’est plus entretenue, et même rompue par endroit peut-être 

  Pour effacer les petites œuvres de ce militaire épris de beauté des femmes jusqu’à là bas ! 

  Sinon, Ait Mansour, historiquement juive, a eu de la chance qu’un bienfaiteur, ait l’idée de valoriser ce trésor de la nature : Igrane d’wamane 

  Votre cœur ralentit et la tête reposée ! 

  Mais alors pourquoi tout ce monde sommeille et qui ne se réveille que de temps en temps par l’Adan des Timzgadiouine ! 

  Takzine : tazallite n’touzzoumte ouvre le bal des activités de toutes sortes ! 

  Sinon, le mercredi, il est difficile de reconnaître Tafaoute ! 

TASRIRT

Lorsqu'on parle de mot tasrisrt signifie en tamazigh tasra (un produit de nettoyage et lavage traditionnel pour les vêtements et les articles de cuisine) à l'époque elle était utilisée dans cette région sachant que l'hiver et très froid et l'été ensoleillée.D'autres informations préssisent que le mot ( Tassrirt ) vient du mot ssar-ou-sser ( le bien) (al khéir) الخير -souvent on dit - sser ! ou Ifka r'bisser -tassrt ou tassrirt selon la prononciation TASSRIRT Celle du ( sser ) ou celle du bien Tassrirt avec ses oasis bruissantes d'oiseaux de plusieurs éspeces, ses Igranes, Amandiers ,palmiers.(Ighir-Ouriz) (Astir) (Tizerkine) ses champs de blés surtout a (affan'tsserirt )et Adadass(isselyimne - Tassaght)

Lors de tremblement de terre de la région Tamdoult d'Akka, quelques Klm de Tata l'habitat commence à ce déménagées, vers des endroits sécurisé. cité la plupart des gens de Tasrirt sauf quelques partie d'origine d' Issafen et Ait Abdellah qui travail en construction et en moissonnage à l'époque ainsi quleques juifs qui travaillent en transformation des mines surtout l'argent et des africains restés à l'époque de l'esclavage, dont ils travaillent sur la forgerie ces derniers installés définitivement, cela signifié que l'esclavage n'était pas pratique totalement ce n'était qu'une transition.
En trouve des groupe nommés Ait+Le nom de la famille (qu'est d'origine le nom du grande père) ce terme indique l'enchaînement des familles.
 Cette méthode d'hyerachie est très connu dans la région D'Akka c'est pour cela ont conservés cette tradition.

A une époque cétait un chemin indispenssable pour les caravanes qui venaient du sud

Un itiniraire un peu compliqué, des sentiers qui menaient a tafraout d'autres a amanouz,
el had issi Par Ait Manssour et Igunan par Tanrart et Ikhf-oufoulou par Abanarn et Adadass
vers Amaguour.

A Amaguour une vue panoramique sur Ait oussim, Idikel, sidi Abdeljebar,Amelne et tafraout 

Il y a un zaouia ou un séminaire chez Timguidchte, et un bel élever différent à Tarhaoute,

short environ de 4km de la jonction marquant l'extrémité de la boucle

Tasrirt était aussi un lieu du savoir , A l'epoque des saadiens Tassrirt connait un des oulémas
Marocains
Sidi ahmed ben Abd Arahmane Attizerkini deTizerkine







 
  Aujourd'hui sont déjà 31278 visiteurs (81291 hits) Ici! Cpyright  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Esperant que tu soit satisfait,si par hasard vous avez des renseignements (meme historique) ,des articles et des photos pour enrichire ce site,je serais heureux de les recevoire . Merci pour votre visite